florilège des pannes électriques à la con sur 2CV

Clignotants, alternateurs, allumage électronique, panne d'essuie-glaces, batterie qui fuit, tension batterie, point de masse, remontage des faisceaux, branchement de la bobine...

Modérateurs : Deuchémoi, zamzam, renato13

Avatar de l’utilisateur
Landey
Deuchiste intéressé
Deuchiste intéressé
Messages : 91
Inscription : 19 mars 2013, 17:50
Ma deuche : 2cv6 spécial
Date de naissance : 12 août 1980

florilège des pannes électriques à la con sur 2CV

Messagepar Landey » 10 avr. 2016, 19:48

Bonjour,

Après une énième, je me suis dit que j'allais poster sur le forum la liste des pannes électriques à la con qui me sont arrivées, afin de rigoler de moi-même, et puis pour échanger avec les autres malheureux. Peut-être l'occasion aussi de prévenir les prochaines auxquelles je n'aurais pas pensé.

0/ (elle ne m'est pas arrivée à moi même!). Pas d'allumage. Des heures à chercher. Au final : la cosse électrique de la bobine qui s'était débranchée ! :lol: .
Après l'avoir entendue, j'ai serré les 2 cosses femelles de la bobine avec un rizlan ^^

1/ Pas d'éclairage, une nuit sans lune. Mode furtif : je voyais rien et seules les chouettes pouvaient me voir ! La journée j'avais un peu fouillé dans le coffre, et au passage j'avais débranché la cosse électrique des phares arrières !
Le lendemain => rizlan autour de toutes les cosses mâle/femelle des ampoules.

2/ Après avoir changé ma durite d'essence : pas d'allumage ! Raaaah ! J'ai tout testé et vérifié : la bobine, les bougies, les branchements... Jusqu'à m'apercevoir qu'en retirant l'ancienne durite en tirant comme un bourin, j'avais débranché le "fil bleu" du module grand laurent au boitier d'allumage (j'ai un allumage transistoré).

3/ la dernière en date, la plus belle je trouve ! C'est le soir, la nuit tombe (pratique pour voir sous le capot !!! :doigt: ). La jauge d'essence descend, mais normal, j'ai roulé toute la journée et j'ai largement de quoi rentrer. Mais ça descend un peu plus vite. Y a comme une odeur d'essence. Baisse de régime. Obligé de passé en 3°. Puis en 2de... Puis rien. Je me range sur le bas côté, je dérange un ami à qq km. Je crois dur comme fer à une panne d'essence et à une jauge fatiguée qui m'a trompé (et je me dis : désormais, je roulerai toujours avec un bidon plein, ce que je n'avais pas !).
Le copain arrive avec le bidon d'essence. On fait le plein, avec finalement moins de carburant que je ne m'y attendais. Étrange.
Démarrage : pas assez de jus !
On met les pinces : rien !
On pousse la deuche : redémarrage. Mais pas d'éclairage, et 2 km plus loin : re-panne. On a fini en la tractant avec une sangle.
J'arrive à la maison : je recharge toute la nuit une batterie vide (6 V au lieu de 12 !). Le lendemain la batterie tient la charge...
Je teste la tension aux bornes moteur en route : 12 V. Je me dis que l'alternateur est mort (la courroie du ventilo tournant bien). Jusqu'à... m'apercevoir que la cosse du régulateur (fixé à la batterie) est ... débranchée !!!
=> du coup celle là, je l'ai particulièrement blindée en colliers plastique / rizlan ^^

4/ l'improbable : Je me gare. Je tourne la clé. Le moteur continue de tourner !!!! Le contacteur, dont le collier était un peu vieux, s'était carrément débranché du Neimann !

Voilà c'est tout... pour l'instant ! Après vous être payé ma bobine (c'est mérité :oops: ), si certains en ont d'autre des comme ça, avec surtout le truc à faire pour pas que ça se reproduise à l'avenir, ben je suis preneur. :tchin: :merci:

Revenir vers « Electricité »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 20 invités