Le fabuleux voyage d'Amélie

Racontez-nous vos anecdotes ou autres histoires de vous et votre deuche!! Ce sera un plaisir de vous lire.

Modérateurs : Deuchémoi, yerom85, zamzam, Domi

Avatar de l’utilisateur
TontonDesEtoiles
Deuchiste intéressé
Deuchiste intéressé
Messages : 83
Inscription : 30 mars 2015, 22:04
Ma deuche : AZ serie A2 - 1970 - #7872648
Date de naissance : 23 septembre 1959
Localisation : ROUBAIX

Le fabuleux voyage d'Amélie

Messagepar TontonDesEtoiles » 27 août 2015, 23:14

J'ai beaucoup hésité avant de me décider à partir en vacances dans les Hautes Alpes avec Amélie.
Nouveau deuchiste depuis quelques mois et suite à quelques petits parcours de moins de cent kilomètres, je me disais qu’après mille je finirais forcément sur les rotules et :megaphone: complètement sourdingue.
Après avoir lu les expériences d'autres sur ce forum je me suis dis que ce serait peut-être épique mais sans doute intéressant voir enrichissant.
Je fait donc les préparatifs d'usages: Contrôle des freins, pneus, éclairages. Et par sécurité, une vidange, un réglage des culbuteurs et pose de rupteurs neufs pour l'allumage.
Bien sûr, sont du voyage: La boîte à outils, le condensateur et la bobine de secours. (j'oublie de l'huile ce qui me vaudra une punition méritée)
Je n'oublie pas le passager: Une tente, un sac de couchage et de quoi subsister 2 ou 3 jours ...
Me voîlà parti :volant:
Comme la France est plus grande en 2CV, mais surtout comme elle est magnifique et variée... :france:
Le décor, les couleurs et l'éclairage changent du lever au coucher du soleil, et on ne s'en lasse pas...

:D Des champs à perte de vue parsemés de-ci de-là de charmants petits villages où quatre vieux pépés qui tapent le carton sous une tonnelle, avec une cigarette roulée à la main au coin de la bouche, vous regardent passer d'un air étonné ou amusé.
- "Bellote... Oh! Dis donc mon Louis, t'en avais pas une comme ça grise ?"
- "Ah ouais j'min souviens bin mon Germain, ça c'était d'l'auto vindiou!"

:D Des interminables routes départementales rectilignes et bordées de platanes qui fendent le panorama en deux jusqu'à l'horizon.
:D Des paysages vallonnés où on apprend l'art d'utiliser la descente pour négocier la prochaine colline derrière laquelle on découvrira peut-être un étang bordé de roseaux où un pécheur en Stetson sommeille dans sa barque en attendant une touche.
:D Des rencontres improbables avec un troupeau de bovins qui, tous feux éteints, traverse la route dans la nuit noire. (Petite frayeur à cette occasion, le temps de réaliser que l'énorme tête dans mes phares qui me fixait par dessus le capot avec de gros yeux exorbités n'était qu'une inoffensive vache plus effrayée que moi)
:D Des rustiques stations services où c'est encore un pompiste qui viens vous servir et vous propose "un petit coup sur le pare-brise ? je vérifie le niveau d'huile ?". (Avec une certaine déception perceptible dans le regard quand on lui répond que c'est déjà fait)
Sur ces chemins bucoliques tout est prétexte à un petite pause. Un point de vue, la berge d'une jolie rivière, boire de l'eau fraîche à la fontaine d'une place de village.
Un petit bistrot avec une terrasse ombragée, et hop, je m'arrête pour y siroter une bi... :oops: un café. :cafe:
:shock: Et puis il y à les sites que l'on ignore souvent ou sur lesquels on s'arrête pas quand on voyage à plus de 70km/h:
- A Reims je suis arrivé le soir juste pour assister à un superbe spectacle son et lumière laser sur la cathédrale.
- J'ai croisé le chemin des "Taxis de la Marne"
- Près de Montmirail, j'ai pris un moment la "route de la Reine" empruntée par Louis XVI et sa famille lors de leur fuite.
- J'ai doublé la 2ème DB de Leclerc dont un half-track et une jeep ont été laissés sur le bord en 1944 (et y sont toujours).
- Du coté de Châlon-en-Champagne, j'ai dormis la tête dans les étoiles juste avec mon sac de couchage sur l'herbe aux p... aux roues d'Amélie.
- J'ai traversé une Seine pas plus large qu'une petite rivière, et des tas de ponts fleuris, plus beaux les uns que les autres et qui enjambaient l'Escaut, la Somme, l'Oise, L'Aisne, la Marne, la Seine (de multiples fois), la Saône, le Doubs, le Rhône, L'Isère et j'en oublie ...
- J'ai vu la DS présidentielle du Général au mémorial de Colombey-Les-Deux-Eglises.
- J'ai réalisé seulement le nez dessus que toutes ces étranges petites tâches blanches dans les champs de Bresse étaient des milliers de poulets élevés en plein air.
- J'ai aussi souvent parlé 2CV et mécanique avec des gens attendris ou nostalgiques.
Mais attention, pour profiter de tout celà, il est impératif de respecter la notice d'utilisation d'une Deudeuche:
8) - Par beau temps ouvrir la capote - Optionnellement, il est conseillé de porter un chapeau de paille :enchante: (un bob peu aussi faire l'affaire).
:wink: - Poser le bras gauche nonchalamment sur la portière fenêtre ouverte - ou juste entrebâillée en cas de pluie
- La main gauche peut rester ballante mais prête à maintenir le volant quand la droite passe une vitesse.
:non: - Ne pas appuyer trop fort ni trop brutalement sur la pédale d'accélération, soyez doux et même délicat: Vous devez accompagner le moteur pas le commander.
:siffle: - La bonne vitesse est celle qui vous permet d'admirer le paysage et en ville de voir l'amusement ou l'étonnement dans les yeux des passants.
:shock: - Si quelqu'un vous regarde l'air intéressé, adressez-lui un sourire. Le top étant de le saluer en même temps avec votre chapeau si vous avez choisi l'option chapeau.
:cul: - Vérifiez la présence de véhicules* régulièrement dans votre rétroviseur et si la route ne permet pas de doubler, garez-vous pour les laisser passer. A part quelques rares exceptions :megaphone:Pousse toi ducon :langue1:, la plupart du temps ils vous remercieront par un petit coup de klaxon. :pouce:
(*véhicule: engin motorisé utilisé généralement par les autres usagers)
:non: - En aucun cas vous ne devez accélérer pour passer un feu orange ou devant un piéton qui s’apprête à traverser ! Votre 2CV pourrait refuser et même se cabrer en vous mettant dans une situation inconfortable. :enerve:
:salut: - Trés important, si vous croisez une copine d'Amélie, il est d'usage de la saluer en levant le bras gauche bien haut. Si elle ne vous à pas remarqué, vous pouvez donnez un petit coup de trompe.

Jusque là c'était un peu idyllique, mais une fois arrivé à la Montagne, Amélie a fait mine de m'abandonner en refusant d'escalader une montée un peu trop longue et abrupte.
Finalement et malgré quelques étourderies de ma part, elle est repartie et nous a bravement conduit à bon port (Jusqu'à peut-être s'en rendre malade :cry: : http://forum.2cv-legende.com/viewtopic.php?f=12&t=7916). Car on ne conduit pas Amélie, c'est elle qui vous conduit si vous la respectez.
Une surprise nous attendait à l'arrivée, nous avons fini sous la pluie ... de Champagne ! :tchin:
Un comité d’accueil qui était à l'écoute de nos heurs et malheurs c'était formé dans le plus grand secret et Amélie fut accueillie par des acclamations, applaudissements, bouquet du vainqueur et arrosage au Champagne de l’héroïne.

Bravo Amélie !

Une fois reposée, je lui ai pris sa tension qui s'est avérée un peu basse. Je lui ai aussi offert un allumage transistorisé en espérant la requinquer et qu'elle ne recrache pas ce machin plein de bidules électroniques. Mais elle à compris que c'était pour son bien et n'a pas rejeté la greffe.
Nous avons passé de super bonnes vacances avec plein d'enfants à bord criant son nom et l'encourageant dans les montées, elle à adoré !

Hélas, au retour ça lui a repris. Mais, encore cette fois, elle à tenu bon et nous a ramenés au bercail.

:coeur: Merci Amélie, à la vie à la mort, jamais moi non plus je ne te laisserai tomber. Et avec l'aide de tous tes amis qui lisent ceci, nous trouverons ce que tu as et je te soignerais !
L'amabilité des usagers les uns envers les autres est inversement proportionnelle à la différence de leur vitesse de déplacement relative
(Effet très peu connu de la théorie de la relativité restreinte d'Albert Einstein)

J’ai soudain le sentiment étrange d’être en harmonie avec moi-même, tout est parfait en cet instant, la douceur de la lumière, ce petit parfum dans l’air, la rumeur tranquille de la ville. J’inspire profondément car la vie me parait alors si simple, qu’un élan d’amour me donne tout à coup envie d’aider l’humanité tout entière. "
(Le fabuleux destin d’Amélie Poulain)

Avatar de l’utilisateur
renato13
Docteur deuchiste
Docteur deuchiste
Messages : 8846
Inscription : 26 juil. 2011, 10:41
Ma deuche : azlp grise 1960
Date de naissance : 06 novembre 1955
Localisation : istres

Re: Le fabuleux voyage d'Amélie

Messagepar renato13 » 28 août 2015, 07:01

:salut: :clap:

:merci: très belle histoire, est l'accueil est bien mérité pour Amélie. :clap: :merci: .
une Deuch qui roule va plus loin qu'une Mercedes à l' arrêt :scoot: :danse:





.

Avatar de l’utilisateur
zamzam
Docteur deuchiste
Docteur deuchiste
Messages : 4782
Inscription : 22 juin 2011, 21:10
Ma deuche : azam 11/64 ; azlp po 06/59
Date de naissance : 27 juillet 1959
Localisation : Nord bassin d'Arcadichon / Couches du trhone

Re: Le fabuleux voyage d'Amélie

Messagepar zamzam » 28 août 2015, 08:02

Encore un témoignage qui prouve que la deuch fait définitivement partie des ingrédients du bonheur !
Merci pour cette belle balade (si, si ! on était bien avec vous ! (Amélie et toi )) ;)
ça fait longtemps que je le couvais ... j'ai fait une rechute !
La 2CV : la seule voiture "open source"

Avatar de l’utilisateur
JC 34
Docteur deuchiste
Docteur deuchiste
Messages : 1214
Inscription : 02 févr. 2011, 19:51
Ma deuche : 2 CV 6 Special 1988
Date de naissance : 01 octobre 1951
Localisation : Frontignan dans l'Herault

Re: Le fabuleux voyage d'Amélie

Messagepar JC 34 » 28 août 2015, 09:47

Oui en effet les voyages sont plus beau en 2CV. Je m'adonne souvent à ce plaisir et je ne suis jamais déçu . Pourtant ceux qui me connaissent savent que j'aime aussi la vitesse et les longues échappées autoroutières avec ma Citroën moderne. Mais ce n'est pas le même plaisir, en 2CV on prend d'avantage le temps pour de nouvelles découvertes.
JC :salut:

Avatar de l’utilisateur
lalal
Docteur deuchiste
Docteur deuchiste
Messages : 1689
Inscription : 30 mars 2009, 22:55
Ma deuche : 2cv6 Spécial remasterisée en Charleston
Date de naissance : 01 juin 1976
Localisation : Lys lez lannoy (Nord)

Re: Le fabuleux voyage d'Amélie

Messagepar lalal » 28 août 2015, 10:51

Très beau récit !
Quand on est pris par cette maladie (la deuchite aigüe), elle est difficilement guerissable
Je ne connais pas encore qqun ayant trouvé de remède.
Ce périple me rappelle étrangement le mien l'an dernier ;-)

Cependant, vous êtes tous les 2 rentrés aux bercailles et la petite toux qu'amélie a pris sur la route devrait être vite corrigé.
Rien de bien sorcier apparemment .
Même si cela peux paraître une montagne pour un novice, tu as la preuve vivante que cela est tout a fait faisable.
N'hésites pas , et ne tinquietes pas amelie va vite retrouver la pêche.
En tout cas, nous sommes tous là pour faire en sorte
2cv6 Spécial de 07/1984

http://forum.2cv-legende.com/viewtopic.php?f=2&t=7124&p=82532&hilit=Bucephale#p82532

Avatar de l’utilisateur
Deuchémoi
Docteur deuchiste
Docteur deuchiste
Messages : 6672
Inscription : 19 sept. 2009, 17:09
Ma deuche : 2cv6 Spécial AZKA Bleue 11/87
Date de naissance : 30 octobre 1968
Localisation : Vitrolles (13) ... au soleil !!!

Re: Le fabuleux voyage d'Amélie

Messagepar Deuchémoi » 28 août 2015, 11:45

Très belle histoire, fort joliment racontée et ... illustrée ! Tu dois avoir quelques talents d'écrivain !!
Merci pour cette virée qui redonne un petit goût de vacances et surtout ... de reviens-y, voir de trop-peu !
:pouce:
:megaphone: Belle réception à ton arrivée !! Trop sympa ...

Quant à Amélie, elle est entre de bonnes mains ... par forum interposé ! Elle te le rendra au centuple !
:wink:
Pas de demande d'aide en Message Privé. Toutes les demandes se font dans les salons publics. Merci !

    /¯\
(°\=/°)
... Ma présentation
2cv6 Spécial AZKA Bleue 11/87, 86500 Km
Image                               Image


       Image

Avatar de l’utilisateur
admin
Webmaster
Webmaster
Messages : 3456
Inscription : 25 juin 2007, 21:53
Ma deuche : 2CV Charleston 1974 / 2CV AZAM 1964
Date de naissance : 25 mai 1988
Localisation : Poitiers (86)

Re: Le fabuleux voyage d'Amélie

Messagepar admin » 28 août 2015, 12:09

:clap:

Merci pour ce joli récit :)

Avatar de l’utilisateur
scrat
Deuchiste de renommée
Deuchiste de renommée
Messages : 473
Inscription : 01 juin 2014, 19:31
Ma deuche : 2cv4 1976
Date de naissance : 13 mars 1963

Re: Le fabuleux voyage d'Amélie

Messagepar scrat » 28 août 2015, 18:54

Cool !!! :pouce:

Avatar de l’utilisateur
RICMAN41
Docteur deuchiste
Docteur deuchiste
Messages : 2121
Inscription : 03 août 2014, 18:47
Ma deuche : 2cv(79,85)AK400(78)AKpickup(76)
Date de naissance : 03 février 1972
Localisation : Ouzouer le marché 41

Re: Le fabuleux voyage d'Amélie

Messagepar RICMAN41 » 28 août 2015, 22:22

:salut: -Sympa l 'accueil !!! mais fais gaffe quand même,faire boire Amélie de la sorte après un si gros effort
et en plus du champagne,c'est indigne de ta part :fou: .C'est normal qu'elle soit malade maintenant.Image

Avatar de l’utilisateur
william
Deuchiste intermédiaire
Deuchiste intermédiaire
Messages : 125
Inscription : 29 nov. 2011, 15:12

Re: Le fabuleux voyage d'Amélie

Messagepar william » 29 août 2015, 14:42

:clap: Bien écrit "Tonton" . On a pu, au fil des mots suivrent ton périple, illustré d'anecdotes et de descriptions colorées et détaillées. Génial. Un régal.


Revenir vers « Anecdotes »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité