Page 1 sur 1

La 2CV en Argentine

Publié : 13 déc. 2014, 18:42
par Carlinho54
Citroën Argentina ( 1ère époque 1960-1979 )

La histoire de la 2CV en Argentine s'étale sur plus de vingt années avec une production totale de + de 220.000 véhicules ( Ami 8 Break, Mehari et fourgonnettes incluses ) dont les deux tiers étaient des berlines.
Les premières de Février 1960 jusqu'à Avril 1961, des AZL et AZU, capot "tôle ondulée" assemblées avec de composantes en provenance de l'usine de Forest, de là, la appellation courante en Argentine de 2CV à " capot belge".

Image

Les AZL et AZU avec le capot "normal" dès Mai 1961 continuent à être motorisées avec le 425 cc et 12,5 HP.

Le même 425 cc mais en 14 HP fait son apparition en 1963 et en fin d'année c'est le début du modèle AZLE, E pour Especial, particularité du AZLE ? La troisième fenêtre latéral au custode… qq. années plus tôt à son apparition en France !

Image

Autre modèle très rare parçe que fabriqué à peu d'unités en 63 et 64: la pick-up AZUP.

Image

Vous pouvez voir les Test de modèles 2CV 1963, 1964 et 1966, puis du 3CV ( la 2CV6 étant ainsi appelée en Argentine ) ainsi que la Mehari et l' Ami 8 Club en version Break, la Berline Ami n'ayant jamais été fabriquée en Argentine. ( Hélas, seulement en espagnol, mais çà se laisse regarder le cas échéant )

http://www.testdelayer.com.ar/test.htm

Fin 1969 commence la fabrication de la 3CV, celle-ci va sonner le glas pour la 2CV quelques années plus tard, la dernière 2CV est sortie de chaines du quartier de Barracas à Buenos Aires en 1972.
En fin la 3CV continue alors en version AZAM ( 1969-1972 ) Prestige ( de 1973 a 1978 ), version qu'avait la particularité de compter avec un hayon en dur intégrant la lunette arrière et la dite M-28 en 1978-79 que se contente seulement de qq. coloris et décors especifiques.
La 3CV sera produite donc jusqu'au 31 Déc. 1979, la dictature militaire et ses comparses civiles neo-libéraux ayant eu raison de la industrie argentine en ouvrant grand les portes à l'importation massive et l'endettement dorénavant chronique pour le pays.
Faut dire que Citroën Argentina avait un taux d'intégration de composantes de plus de 95% avec un réseaux de plus de 450 fabricants argentins d' autoparts qui pourvoyaient la terminale de Barracas.

Après le départ de Citroën, un fabricant argentin eu repris la production de 3CV et Meharis pendant les années 80 avec qq. modèles du cru comme le IES América et SuperAmérica, et une pick-up la IES Gringa.

Re: La 2CV en Argentine

Publié : 16 déc. 2014, 20:49
par admin
Sympa ton résumé! :)

La 2CV fabriquée hors de France : http://2cv-legende.com/histoire-de-la-2 ... -de-france

Re: La 2CV en Argentine

Publié : 17 déc. 2014, 05:33
par renato13
:salut:

merci pour le commentaire, super belle cette 2cv .

si tu veut bien passer au café deuchiste te présenter , et mettre ta localisation sur ton avatar STP c'est la règle chez nous , merci a+.

Re: La 2CV en Argentine

Publié : 01 janv. 2015, 21:25
par Domi
:) Merci pour ces intéressantes précisions historiques ! :wink:

Re: La 2CV en Argentine

Publié : 02 sept. 2015, 11:58
par william
En effet, très intéressant. En cliquant sur le test de l'année 1972, on constate que les vitres des portes Ar sont entrebaillantes.Comme toujours, les véhicules destinés à l'export ou de fabrication locale sont mieux équipés.

Image

El sistema de salida de aire de las ventanillas traseras. El poco ángulo de apertura crea ciertos problemas de circulación en la parte posterior del habitáculo cuando adelante esta todo cerrado

Le système de sortie d'air des vitres arrières. Le peu d'angle d'ouverture crée certains problèmes de circulation dans la partie postérieure de l'habitacle quand devant tout est fermé !!!!

Re: La 2CV en Argentine

Publié : 02 sept. 2015, 14:14
par admin
Géniale cette photo!
Ces ouvertures me font penser à celles des 106 de l'époque :lol:

Re: La 2CV en Argentine

Publié : 26 oct. 2015, 10:26
par balspate
Très interessante cette discussion, merci

Re: La 2CV en Argentine

Publié : 24 avr. 2016, 20:40
par RobertSP
Bonjour à tous, j'ai vu ce modèle à vendre : calandre de 1966 et troisième glace latérale, mais portières suicides... Le propriétaire me dit qu'elle est de 1966. Serait-ce un modèle argentin ? L'usine d'Argentine a-t-elle gardé les portières suicides jusqu'en 1966 ?
image.jpeg
image.jpeg (119.17 Kio) Consulté 2727 fois

Re: La 2CV en Argentine

Publié : 24 avr. 2016, 20:53
par RobertSP
Bon, j'ai trouvé la réponse à ma propre question : la 2CV argentine de 1966 était encore dotée de portières suicide, tout en adoptant les nouveautés françaises de l'année (calandre et glace latérale arrière). Voir le lien Test Delayer gentiment posté par Carlinhos :

http://www.testdelayer.com.ar/pruebas/c ... v-1966.htm

Re: La 2CV en Argentine

Publié : 02 oct. 2016, 15:23
par admin
J'ai déplacé ton sujet dans une catégorie plus adaptée.

Re: La 2CV en Argentine

Publié : 17 juin 2017, 18:05
par Carlinho54
La réglementation argentine a interdit la fabrication de voitures aux portes ‘suicides’ à partir du 1er Janvier 1970.
Donc autant la 2CV (1960-1972) et notre ‘3CV’ :wink: (Nov.1969-1979) ont eu toutes les deux portes ‘suicides’ et portes ‘normales’.
Pour la 3CV à peine mil unités en Nov. et Déc.1969 en ‘suicides’; tandis que la 2CV en portes normales a été un peu plus courante puisque fabriqué ainsi pendant plus de deux millésimes.
La voiture que tu postes, a une plaque de Curitiba (Brésil) donc certainement un modèle argentin: 2CV 1966, moteur 425 cc et 18 cv.

Re: La 2CV en Argentine

Publié : 17 juin 2017, 21:43
par Deuchémoi
Merci pour ces précisions Carlinho54 !
:wink: